Vietnam: exportation de plus d’un millard de dollars en deux mois

03 avr. 2019 Les exportations de produits aquatiques du Vietnam sont estimées à 372 millions de dollars en février, les portant à 1,11 milliard de dollars en deux mois, soit une hausse de 4,4% sur un an, selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR).

Le Japon, les États-Unis, la Chine et la République de Corée étaient les quatre principaux marchés d’exportation des produits aquatiques du Vietnam en janvier, a indiqué le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR).
En février, la valeur d’importation des produits aquatiques a atteint 91 millions de dollars, pour atteindre 247 millions de dollars en deux mois, soit une baisse de 9,3% par rapport à la même période de l’année passée.
Le Département de transformation et du développement des marchés agricoles du MADR prévoit que dans les temps qui viennent, les exportateurs vietnamiens de pangasius devront faire face à une concurrence intense avec le Myanmar sur le marché chinois. La raison en est que le Myanmar est en train d’achever le projet dans la région d'Ayeyawady afin de produire de pangasius destiné à l'exportation.

En ce qui concerne la filière crevetticole, les exportateurs de crevettes ont de bonnes nouvelles car ils bénéficieront de droits douaniers avantageux dans le cadre de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) entré en vigueur le 14 janvier. Ainsi, les crevettes vietnamiennes exportées au Japon bénéficieront de cet accord.
Le département de transformation et du développement des marchés agricoles prévoit une croissance à deux chiffres des expéditions de crevettes au Japon en 2019 tout en conseillant aux exportateurs de renforcer la promotion des produits et de continuer à améliorer leur qualité.

En 2018, les exportations de produits aquatiques ont rapporté au Vietnam 9 milliards de dollars, soit une hausse annuelle de 8,4%. C’était aussi l’année dernière que les pangasius ont établi un record avec des exportations à hauteur de 2,3 milliards de dollars.

Le secteur se fixe comme objectif d'augmenter en 2019 la valeur de production de 4,25% par rapport à 2018. La production totale devrait atteindre 7,9 millions de tonnes et les recettes d'exportation, 10 milliards de dollars, en hausse de 11,1%.